Contactez nous
  • Facebook
  • Instagram
07 53 86 13 94 contact en France non surtaxé

La religion

Le bouddhisme tibétain apparu au 13e siècle devient religion d'État de l'Empire mongol au 16e siècle après la visite du 3e dalaï-lamaSonam Gyatso.

Il éclipse le chamanisme, qui fait l'objet d'une campagne de quasi-éradication sous couvert de modernisation.

Le bouddhisme subit les foudres d’un régime athée proche de Joseph Staline dans les années 1930.

S'il n'est plus religion d'État, le bouddhisme tibétain reste aujourd'hui la religion des Mongols alors que le chamanisme redevient en faveur à partir des années 1990.

Environ 50 % des Mongols sont bouddhistes tibétains,

40 % athées,

6 % chamanistes ou chrétiens,

et 4 % musulmans (principalement dans la région de l'Altaï)

Voici quelques noms des principaux monastères de Mongolie:

Le monastère de Gandantegchinlen surnommé monastère de Gandan,  fût construit en 1809, il eut la chance de ne pas faire parti des 700 monastères détruits sous la pression de Staline.

Il se situe à Ulaanbaatar c'est un incontournable lors de la visite de la capitale. Ce monastère tibétain accueille encore des moines.

Le monastère d'Erdene Zuu est le plus ancien monastère de Mongolie, il est reconnaissable par son mur construit avec 108 stupas. Construit en 1585, il fût endommagé par la guerre  en 1680. Le musée de la ville de Khakhorin, où se trouve le monastère, montre bien quel était la grandeur de ce monument qui fût le plus grand sanctuaire religieux de Mongolie.

Le monastère de Tovkhon fût contruit en 1651 il fût détruit à plusieurs reprises mais fût toujours reconstruit. Situé à plus de 2000m d'altitude, la vue sur la vallée de l'Orkhon est sublime. Le monastère accueille toujours des moines.

Le monastère d'Ongii Khiid  fût construit en 1660 dans la région de Dundgovi, il était l'un des sanctuaires les plus grands de Mongolie avec ses 30 temples et ses quelques 1000 moines. Il fût entièrement détruit lors de la guerre. Depuis des moines se sont mis à la reconstruction d'un des temple. 

Le monastère Amarbayasgalant Il fût construit en 1727 et il fait parti des monastères restaient intact pendant la guerre.